Aller au contenu principal

Être lumière pour les autres

by sur 1 septembre 2021

Cultes présidé par Séverine Schlüter les 28 et 29 août 2021 à Couvet et St-Sulpice

Lectures bibliques :

Message

Au début du récit de la création, la lumière est la première œuvre de Dieu. La lumière est d’ailleurs une des images privilégiées utilisée dans les textes bibliques pour parler de son action.

  • C’est une des manières que Dieu a de révéler sa présence : dans l’Exode, il se manifeste à Moïse à travers le buisson ardent, puis dans une colonne de feu qui guide les Israélites la nuit dans leur chemin vers le pays promis
  • Dans les Psaumes, la lumière est une présence qui soutient («L’Éternel est ma lumière et mon salut : de qui aurais-je crainte ?» – Psaume 27,1), un symbole de bonheur («Qui nous fera voir le bonheur ? Fais lever sur nous la lumière de ta face, ô Éternel!» – Ps, 4,7), ou encore celle qui guide dans labonne voie («Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier» – Psaume 119, 105)
  • Chez le prophète Ésaïe, elle est souvent opposée aux ténèbres, et elle devient symbole d’une délivrance prochaine : «Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi.» (Esaïe 9,1)

Plus tard, dans le nouveau testament, Jésus devient lui-même  signe de cette lumière divine : «Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.» (Jean 8,12).

Il l’incarne de plusieurs façons :

  • Dans sa manière de s’approcher des autres, particulièrement des plus démunis
  • Dans sa manière de débloquer des situations qui semblaient compromises, par ses guérisons, sa manière de redonner place à chacun.e, de redonner élan et espoir
  • Par son enseignement et ses exemples de vie
  • Par sa manière de nous faire découvrir qui est Dieu, le Père
  • Par sa manière de mettre en évidence certains mauvais comportements qu’il constate autour de lui
  • Parce que sa mort et sa résurrection attestent que la vie est plus forte que la mort…

Et voilà que, l’air de rien, Jésus nous dit : “Vous êtes la lumière du monde”…

Nous ? Être symbole de salut, de bonheur, de guide, de force de vie ??? Mais comment ? C’est quoi, être une lumière pour les autres ? Je vous propose de faire quelques expériences.

  • L’officiante prend une bougie et se déplacer avec.

Les bougies ont longtemps été utilisées pour s’éclairer la nuit – on en avait d’ailleurs toujours à côté de son lit pour s’aider à voir la nuit au besoin. Et si, être une lumière pour les autres, c’était les aider, les guider pour trouver leur chemin dans la vie ?

  • L’officiante fait le geste de se réchauffer à la flamme d’une bougie

La flamme d’une bougie, ça réchauffe aussi. Et si, être lumière pour les autres, c’était de leur donner un peu de réconfort, de chaleur humaine, de leur faire du bien ?

  • L’officiante allume un photophore où apparaissent des formes et des couleurs

Une bougie, ça peut aussi donner du relief, des couleurs aux choses. Et si, être lumière pour les autres, c’était apporter ma lumière sur certains sujets, donner des conseils ?

  • L’officiante brûle un papier

Une flamme peut aussiconsumer des choses. Et si, être lumière pour les autres, c’était choisir de faire table rase des querelles, d’un mauvais comportement, repartir sur de nouvelles bases dans ma relation avec quelqu’un ?

  • L’officiante fait apparaître une phrase ou un dessin écrit au jus de citron à la chaleur d’une bougie

Une flamme peut révéler des choses parfois. Et si, être lumière pour les autres, c’était aider à trouver la vérité, débloquer des situations, trouver des solutions ?

  • L’officiante montre un tournesol.

Les parents d’Émie, qui a reçu le baptême ce dimanche, ont choisi comme symbole de baptême des graines de tournesol. Cette graine, elle aura besoin d’eau, de terre, d’engrais… mais aussi de lumière pour grandir. Et si, être lumière du monde, c’était encore être de ceux qui aident les autres à grandir ?

Oui, moi, toi, nous pouvons apporter tout cela autour de nous.

Jésus ajoute : «on n’allume pas une lampe pour la mettre sous un seau». Ce serait dommage, ça n’a pas de sens ! De même, toutes ces possibilités qu’on a en nous, ce serait en effet dommage qu’elles ne servent pas ! Recevoir la lumière de Dieu, ça nous donne aussi une responsabilité. C’est une chance  qui nous est donnée…

Faisons donc briller cette lumière autour de nous !

J’aimerais vous laisser en conclusion avec ce texte (tiré du site idee-cate.com) :

Souvent je pensais
Que j’étais trop petit,
Que je n’étais pas capable,
Que je ne saurai pas réussir.
Mais voilà!
Tu m’as fait confiance!
Et tout à coup,
J’ai su que j’étais capable,
Je me suis senti responsable,
Je me suis senti important à tes yeux…
C’est comme si une lumière nouvelle
Venait caresser ma vie.

Un exemple de cette lumière qu’on peut

apporter autour de soi.

Amen.


Et pour prolonger la réflexion,

Voici un lien vers la campagne d’automne du Département Missionnaire:

“Vous êtes la lumière du monde, partagez-la!”

From → Prédications

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :