Aller au contenu principal

Un enfant nous est né, un fils nous est donné – Esaïe 9,1-6

by sur 25 décembre 2017

Texte lu lors du culte de la veillée de Noël, 24 décembre 2017

1 Le peuple qui marche dans la nuit voit une grande lumière.
Sur ceux qui vivent au pays des ténèbres, une lumière se met à luire.

2 Seigneur, tu fais grandir la nation, tu rends sa joie immense.
On se réjouit en ta présence comme on se réjouit à la moisson, comme on crie de joie
en partageant le butin. 3 Ainsi que tu le fis autrefois, quand tu mis les Madianites en déroute, tu brises aujourd’hui le joug de l’oppression qui pèse sur ton peuple,
la barre qui écrase ses épaules, le gourdin dont on le frappe. 4 Et toute botte ennemie martelant le sol, tout manteau roulé taché de sang s’enflamment et deviennent la proie du feu.
5 Car un enfant nous est né, un fils nous est donné. Dieu lui a confié l’autorité.
On lui donne ces titres :
Conseiller merveilleux,
Dieu fort, Père pour toujours,
Prince de la paix.
6 Il doit étendre son autorité et assurer une paix sans fin.
Il occupera le siège royal de David et régnera sur son empire, pour l’affermir et le maintenir en établissant le droit et l’ordre de Dieu, dès à présent et pour toujours.

Voilà ce que fera le Seigneur de l’univers dans son ardent amour.

Esaïe 9,1-6, La Bible en français courant

From → Bible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :