Skip to content

2017 -Anniversaire de la Réformation : Nos thèses pour l’Evangile : être chrétien aujourd’hui.

by sur 25 janvier 2016

En 1517, Luther a affiché ses fameuses « 95 thèses ». A l’occasion de cet acte, inspirons-nous de son geste : quelles sont nos thèses pour l‘Evangile ?

De 2015 à 2017, convaincus et hésitants, protestants traditionnels et nouveaux venus, anciens et jeunes, nous sommes tous appelés à répondre, chacun et ensemble.

Les thèses vont être rédigées dans toute la Suisse, chaque Eglise cantonale va en choisir 10 ; puis une synthèse nationale va être élaborée et mise en discussion en 2017. La Fédération des Eglises protestantes de Suisse pourra ainsi présenter l’essence même de la foi des Eglises de la Réforme suisse lors des manifestations prévues en 2017, tant sur le plan national que le plan international.

ces thèses permettent de répondre à la question « être chrétien aujourd’hui »

  • Pour nous que signifie faire confiance à Jésus Christ ? Comment vivre et dire son Evangile ?
  • Que change-t-il dans notre rencontre avec les autres et avec nous-mêmes ?
  • En quoi donne-t-il son sel, sa lumière, son sens à notre vie personnelle et commune ?

Paroisse du Val-de-Travers – les thèses récoltées

60 formulations de thèses ont été recueillies dans la paroisse du Val-de-Travers aux occasions suivantes:

  • rencontre des parents de catéchumènes
  • culte avec les jeunes du 15 novembre 2015
  • rencontre de groupe de jeunes du 20 novembre 2015
  • séance de Conseil paroissial
  • deux cultes paroissiaux, les 9 janvier 2016 à Môtiers et 10 janvier 2016 à La Côte-aux-Fées

Voici l’intégralité des thèses rédigées dans la paroisse. Parmi celles-ci, 10 seront choisies pour être transmises au Conseil synodal de l’EREN qui choisira à son tour lesquelles il transmettra plus loin

A lire ci-dessous ou à télécharger ici en format pdf

  1. Jésus nous a appris la prière et l’importance de prier.
  2. Jésus renouvelle notre joie ; il donne la force et la joie d’envisager la journée, de la placer sous sa volonté.
  3. Cet amour que Jésus nous invite à vivre interpelle : c’est un témoignage pour le monde. Nous sommes appelés comme chrétiens à le vivre toujours plus, à développer la solidarité pour donner envie d’y participer.
  4. Jésus nous apprend l’amour, à vivre comme frères et sœurs.
  5. Jésus-Jeshoua est le roi des Juifs. Quand il sera reconnu comme tel par Israël, les choses changeront, et le monde entier le reconnaîtra aussi comme roi.
  6. Avec Jésus, on se sait aimé et cela donne envie de transmettre cet amour plus loin.
  7. Jésus nous donne la liberté.
  8. Jésus donne la certitude du pardon de ses péchés, la confiance, et l’espérance pour cette vie et celle à venir.
  9. Jésus donne la confiance : “n’ayez pas peur”.
  10. Jésus est la lumière qui donne une espérance pour le monde.
  11. Jésus est une réponse à mes besoins spirituels ; je peux lui confier ma vie et j’en vois les résultats.
  12. Grâce à Jésus, ma vie a un sens.
  13. Jésus nous donne confiance.
  14. Jésus nous aide à vivre jour après jour. On peut compter sur lui.
  15. Jésus me donne la joie, la certitude de me savoir aimée de l’amour en Jésus-Christ, libérée de ma fausse timidité (timidité qui me dit “tais-toi tu n’as rien à dire”).
  16. Par Jésus, je peux dépasser mes replis, mes fermetures, mes jugements sur les autres, sur moi-même et sur le monde.
  17. Avec Jésus, je ne suis plus seule : Jésus est un ami qui m’épaule dans les difficultés et se réjouit de mes réussites.
  18. Jésus m’appelle à l’ouverture, et m’invite à aller vers l’autre, en particulier quand j’aurais tendance à rester plutôt dans une situation de confort personnel.
  19. Jésus me donne une force intérieure, une protection contre le jugement des autres.
  20. Je suis reconnaissant du rapprochement entamé avec les catholiques ces dernières années et de la tolérance qui existe entre les confessions.
  21. Jésus me donne un sentiment de libération, aussi par rapport au regard des autres sur moi.
  22. Avec Jésus, il est possible de ne plus vivre autrement qu’à la manière du monde. Accueillir Jésus m’a donné une perspective de vie plutôt qu’une perspective de mort.
  23. Jésus nous fait dépasser la peur de la mort, avec la perspective de retrouver les gens qu’on aime.
  24. Avec Jésus, je ne me sens plus jugé, mais aimé, aussi dans mes contradictions et mes faiblesses. Cela me donne également un autre regard sur les autres.
  25. Jésus nous fait trouver la paix dans notre quotidien et par la prière ; c’est un témoignage auprès des autres.
  26. Jésus est source d’espérance, avec lui nous sommes portés par Dieu dans le monde et dans nos vies.
  27. L’image du feu (Luc 3,16) me rappelle un rêve que j’ai fait : j’étais comme purifiée par le feu ; cela m’a donné une paix intérieure et je me suis sentie confirmée dans ma foi.
  28. Jésus change ma manière de regarder la vie et les autres. Je les considère avec un regard d’amour.
  29. Nous croyons en un Dieu qui incite à aimer. Il a traversé l’adversité et la mort de la croix en affirmant que la vie l’emporte.
  30. Je sais que par Jésus Christ, on arrive à Dieu – c’est le chemin que j’ai suivi – ; les autres éventuels chemins, je ne peux pas en parler.
  31. Vivre en tant qu’être humain devant Dieu aujourd’hui, c’est oser la rencontre, être disponible à l’autre, entendre ses convictions, ses questions, partager les miennes sur ce qui est plus grand que moi dans la vie : le Christ source de Vie.
  32. Vivre en tant qu’être humain devant Dieu aujourd’hui, c’est ouvrir son cœur et son esprit à son enseignement et pouvoir s’émerveiller encore du monde et des personnes qui y vivent.
  33. Vivre en tant qu’être humain devant Dieu aujourd’hui, c’est recevoir un regard d’amour qui oriente ma vie et ouvre aux autres.
  34. Vivre en tant qu’être humain devant Dieu aujourd’hui, c’est être vrai devant lui, et lui confier ce qui nous habite, pour qu’il s’en préoccupe avec nous.
  35. Vivre en tant qu’être humain devant Dieu aujourd’hui, c’est avancer toujours plus dans la confiance en lui et le vivre avec d’autres !
  36. Vivre en tant qu’être humain devant Dieu aujourd’hui, c’est rester dans la confiance que rien ne lui est impossible
  37. Vivre en tant qu’être humain devant Dieu aujourd’hui, c’est témoigner ou proclamer qu’il est présent, qu’il vit parmi les hommes, dans le monde
  38. Vivre en tant qu’être humain devant Dieu aujourd’hui, c’est par l’exemple, par la prière, par le soutien à l’autre, par une parole, par l’écoute, etc.
  39. Vivre en tant qu’être humain devant Dieu aujourd’hui, c’est aimer chaque vivant – et parmi eux chaque être humain – parce qu’il est comme moi aimé et voulu par Dieu. Aimer la création (et la protéger) parce qu’elle est don de Dieu et confiée à notre gestion responsable et reconnaissante.
  40. Vivre en tant qu’être humain devant Dieu aujourd’hui, c’est accueillir l’autre tel qu’il est et le porter dans la prière.
  41. Vivre en tant qu’être humain devant Dieu aujourd’hui, c’est se rappeler que l’amour est plus fort que la haine, la paix plus forte que la guerre et demander à Dieu de nous fortifier en toutes choses.
  42. Vivre en tant qu’être humain devant Dieu aujourd’hui, c’est rester debout comme une bougie allumée, se sachant fragile comme la cire. Il faut rallumer la flamme une fois de plus que les tempêtes l’éteignent.
  43. Vivre en tant qu’être humain devant Dieu aujourd’hui, c’est aimer, chercher Dieu, donner, écouter, partager, souffrir
  44. Vivre en tant qu’être humain devant Dieu aujourd’hui, c’est être conscient de ses limites et espérer en l’amour illimité de Dieu.
  45. Vivre en tant qu’être humain devant Dieu aujourd’hui, c’est vivre l’amour entre tous quelque soit notre religion, notre nationalité. Que la paix règne dans ce monde avec toi, Seigneur
  46. Vivre en tant qu’être humain devant Dieu aujourd’hui, c’est croire que la vie peut être belle et vaut la peine d’être vécue.
  47. Vivre en tant qu’être humain devant Dieu aujourd’hui, c’est lui confier ce qui nous pèse, qui est lourd à porter, se laisser nourrir de sa présence et recevoir de lui force et réconfort
  48. Vivre en tant qu’être humain devant Dieu aujourd’hui, c’est aimer, chercher Dieu, donner
  49. Je crois en Dieu. C’est la force que je reçois d’aimer l’autre.
  50. Croire en Jésus Christ change mon regard sur moi-même et les autres. Je me découvre enfant d’un Dieu Père qui m’aime.

Je peux poser sur les autres ce même regard.

J’essaie de le vivre dans ma vie de tous les jours. Qu’est-ce que cela signifie face à
l’actualité du monde devant laquelle je me sens souvent impuissant ?

Je peux refuser de fermer les yeux, prier, voter, m’engager là où je peux, refuser
l’indifférence.

« Si la goutte d’eau disait : « je ne suis rien », il n’y aurait pas d’océan. »

« Qui sauve un homme sauve le monde entier. »

  1. Que veut dire « faire confiance à Jésus Christ » ? Je ne sais pas si je lui fais confiance. Je ne peux pas répondre plus loin.
  2. Dieu m’apporte la vie et l’énergie d’aimer mon prochain, d’aller à la rencontre de l’autre.
  3. Etre chrétien aujourd’hui, c’est croire en Dieu et à une vie future.
  4. Christ change mon regard sur le monde : toutes les catastrophes ne sont pas la faute de Dieu.
  5. Etre chrétien ? Ou être homme ?
  • Appliquer au quotidien des gestes d’ouverture, de tolérance, de respect, d’écoute… Qui sont universels et que l’on retrouve dans d’autres religions, d’autres philosophies.
  • Etre chrétien en soi apporte plus dans sa vie et dans celle de ses proches que de « faire » chrétien pour être bien vu sans appliquer les valeurs du christianisme.
  • Croire en ces valeurs permet de croire à quelque chose de plus élevé…
  1. Le monde est fait de grandes tristesses et de grandes joies. La croyance et la confiance en Jésus peut nous aider à passer les moments difficiles et joyeux.
  2. Christ nous change. Par lui, nous pouvons nous aimer comme nous sommes il nous permet de faire confiance.

Vivre l’Evangile, c’est remercier chaque jour le Seigneur quand on se lève le matin.

  1. Vivre l’Evangile pour trouver le juste équilibre entre s’occuper de soi et penser à soi d’une part et s’occuper des autres et penser aux autres d’autre part, pour avoir le sentiment d’être heureux !
  2. ?
  3. Pour moi je ne suis plus seule ni dans ma tête ni dans mon cœur. Jésus Christ est présent !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :